DOSSIER TECHNIQUE : ORIGINE - REMÈDE ET SOLUTIONS - MISE EN OEUVRE

TRAITEMENT ANTI-SALPÊTRE

Hygroscopicité des sels contenus dans les matériaux

Introduction

Les sels hygroscopiques (nitrates, chlorures, etc…) présents dans les matériaux de construction et dans le sol peuvent migrer dans les murs humides et dans les enduits. Leur influence sur les maçonneries et les enduits est non négligeable. Ils peuvent en effet capter l’humidité présente dans l’air et s’opposer à l’assèchement normal des maçonneries. Cette propriété de capter l’humidité contenue dans l’air est d’ailleurs exploitée dans les «déshumidificateurs à base de sels», présents dans le commerce.

Présence de salpêtre sur le pignon d'un vieux mur avec enduitPignon d'un vieux mur avec enduit
Présence de salpêtre sur des blocs bétonSalpêtre sur des blocs béton
Présence de salpêtre sur un plafonnage d'un mur intérieurSalpêtre sur un plafonnage

 

Cet effet néfaste des sels peut encore être aggravé si la maçonnerie est ou a été en contact avec des sources importantes de sels en provenance d’activités industrielles (chlorures) ou agricoles (nitrates).
Dans de telles conditions, malgré un arrêt total de toute nouvelle remontée capillaire par le procédé d’injection,on ne peut éviter l’effet hygroscopique des sels.

Présence de salpêtre sur un muret intérieur d'une pièce de maisonSalpêtre sur un muret intérieur
Présence de salpêtre sur un mur de cavePrésence de salpêtre dans une cave
Présence de salpêtre sur un mur extérieur en briquesMur extérieur en briques

 

Les sels présents dans les enduits maintiennent donc localement l’humidité en surface alors que le mur est parfaitement sec dans la masse. Outre les chlorures et les nitrates fortement hygroscopiques,les sulfates peuvent également présenter des problèmes d’hygroscopicité, en cas de concentration importante et d’humidité ambiante élevée.

Remèdes

Après la phase d’assèchement complète du mur, il faut donc prévoir, avant la remise des nouveaux enduits, un traitement des sels hygroscopiques présents en surface de la maçonnerie et dans certains cas (concentration en sels très importante), il faut également prévoir un traitement en masse de la maçonnerie.

En effet les enduits (plafonnage, cimentage) qui ont été contaminés par des sels auront des difficultés à s’assécher complètement. Un enduit contaminé par des sels est malade, et le remède le plus simple et le plus économique consiste à le remplacer. Toutefois et avant le remplacement des enduits, il est important de prévoir le traitement préalable des murs par, soit:

  • Une saturation complète des zones de sels par injection et/ou pulvérisation d’un convertisseur de sels B202 TECHNICURE CS permettant d’annuler leurs effets néfastes (traitement chimique) et en ajoutant dans le nouvel enduit, un additif hydrofuge. L’application d’un convertisseur de sels s’effectue par pulvérisation en deux couches espacées de +/- 24 h, de manière à saturer le support (consommation = +/- 1 à 1,5 l/m2). Dans des cas extrêmes de concentration très élevée en sels, le convertisseur peut être injecté en masse
    • Diamètre des trous: 12 à 14 mm;
    • Profondeur des forages: 10 cm
    • Quantité injectée: 1,5 à 2,5 l/ par m2
    • Espace des trous: 15 à 30 cm.
  • Une application à la brosse en 2 couches d’une résine époxy bi-composant B201 TECHNICURE AS qui assure la création d’une barrière physique anti-salpêtre. Ceci permet de fixer les sels et empêcher ainsi leur migration vers la surface des murs.
  • Application de la première couche de B201 TECHNICURE AS (diluée avec 10% d’eau). Ensuite laisser sécher 24 heures, avant l’application de la seconde couche de TECHNICURE AS (non diluée).
    Dans cette seconde couche encore collante, application de l’enduit hydrofuge à base de ciment B302 TECHNICRETE E (eau de gâchage par sac de 25 kgs : 0,75l D202 TECHNIPACT H + 2,25l d’eau)

Le tableau ci-dessous (extrait de la NIT 252 du C.S.T.C.),reprend à titre indicatif les différentes familles de sels et le caractère hygroscopique ou non des formulations les plus souvent rencontrées dans le bâtiment. À la lecture de ce tableau, (extrait de la NIT 252 du C.S.T.C.) on peut constater que les nitrates et les chlorures (valeurs les plus basses en dernière colonne) sont les plus hygroscopiques et captent l’eau présente dans l’air dans les conditions hygrothermiques normales.

Traitement contre le salpêtre : Tableau types de sels

Télécharger le tableau

Analyse des sels

 Les languettes MERCKOQUANT vous permettent une analyse rapide de ces sels, en vous renseignant leur concentration et leur nature.

Languettes MERCKOQUANT Chlorure pour analyse des sels hygroscopiquesChlorure
 Languettes MERCKOQUANT Nitrate pour analyse des sels hygroscopiquesNitrate
Languettes MERCKOQUANT Sulfate pour analyse des sels hygroscopiquesSulfate

Tableau récapitulatif produits anti-salpêtre TECHNICHEM

Télécharger le tableau

In situ, les bandelettes indicatrices permettent une appréciation en direct (peu, moyen, ou beaucoup de sels) ou semi quantitative après mise en solution.

Languettes de test : solution pour l'analyse des sels hygroscopique
Languettes de test : solution pour l'analyse des sels hygroscopique

Sels efflorescents: sulfates et carbonates

  • Naturellement présents dans les matériaux de construction et le sol;
  • Leur apparition en surface est liée à une cause d’humidification importante;
  • Cristallisent en surface lors de l’assèchement des matériaux.

Sels hygroscopiques: chlorures et nitrates

  • Provenant en général de «pollutions» extérieures;
  • N’ont pas besoin d’eau, car ils captent l’humidité de l’air (taches humides);
  • Ne cristallisent pratiquement jamais;
  • Activent les mouvements des sels efflorescents.

NITRATES, SULFATES, CHLORURES, SELS HYGROSCOPIQUES ?

Les nitrates, les sulfates et les chlorures sont des sels minéraux qui ont chacun leur particularité selon l’hygrométrie extérieure, raison pour laquelle on les qualifie de sels hygroscopiques.
Ils sont présents dans la plupart des matériaux de construction et ont la particularité de "pomper" et de retenir l'humidité de l'air ambiant même si le taux d'humidité est normal. Peu importe, les conséquences sont les mêmes : ils retiennent l'humidité et peuvent dégrader sérieusement les matériaux de construction.

  • Le salpêtre ou les nitrates forment une couche blanchâtre sur la surface humide des briques, des blocs, du plafonnage et du ciment.
  • Les sulfates sont des sels plus agressifs qui se cristallisent dans le matériau jusqu'à le détériorer. Ils laissent également apparaître des taches blanches.
  • Les chlorures quant à eux ont un effet dévastateur et sont capables de réduire les matériaux en état de poussière.

 

Dossiers techniques anti-salpêtre TECHNICHEM

Télécharger le dossier technique

 

Quel est le prix d'un produits de traitement contre les salpêtre ?

Retrouvez sur notre site de vente en ligne

Prix pour les solutions anti-salpêtre